De quoi l’inclusion est-elle le nom ? L’imaginaire des enseignants spécialisés en formation - Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne Access content directly
Journal Articles Psychologie Clinique Year : 2020

De quoi l’inclusion est-elle le nom ? L’imaginaire des enseignants spécialisés en formation

Abstract

This article proposes to analyse the results of a research-training moment experienced by the author with about a hundred trainee support teachers who are asked to prepare and then present in a group a project for an ideal inclusive school. This request is part of a series of courses that will have made the trainees aware of the inclusive turning points that education systems have been undergoing since the 2000s. The material collected is analysed from a clinical perspective of psychoanalytical orientation in education and training sciences. The aim here is to understand what imaginary, both subjective and social, in training groups is articulated in the notion of school inclusion and how this imaginary contributes to reshaping the professional identity of support teachers in training. In particular it is important to note that the support teacher fantasy “full institutions”, which are almighty, contrary to official prescriptions, in a psychological logic of defence against the anguish linked to the educational relationship.
Cet article se propose d’analyser les résultats d’un moment de recherche-formation vécu par l’auteur avec une centaine d’enseignants spécialisés stagiaires en formation à qui il est demandé de préparer puis d’exposer en groupe un projet pour une école inclusive idéale. Cette demande s’inscrit dans une suite de cours qui aura sensibilisé les stagiaires au tournant inclusif que connaissent les systèmes éducatifs depuis les années 2000. Le matériau recueilli est analysé dans une perspective clinique d’orientation psychanalytique en sciences de l’éducation et de la formation. Il s’agit ici de comprendre quel imaginaire, à la fois subjectif et social, dans les groupes de formation s’articule à la notion d’inclusion scolaire et comment cet imaginaire contribue à remanier l’identité professionnelle des enseignants spécialisés en formation. On retiendra notamment que ces derniers fantasment des « institutions pleines », comblantes, à rebours des prescriptions officielles, dans une logique psychique de défense contre l’angoisse liée à la relation éducative.

Dates and versions

hal-04004724 , version 1 (25-02-2023)

Licence

Copyright

Identifiers

Cite

Alexandre Ployé. De quoi l’inclusion est-elle le nom ? L’imaginaire des enseignants spécialisés en formation. Psychologie Clinique, 2020, 50, pp.36-48. ⟨10.1051/psyc/202050036⟩. ⟨hal-04004724⟩
16 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More