Le devenir actif du corps affectif - Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne Access content directly
Journal Articles Astérion Year : 2005

Le devenir actif du corps affectif

Pascal Sévérac

Abstract

The aim of this paper is to understand how the body can be active. With the proposition 49 of the fourth part of Ethics, two ways of conceiving of the body are distinguished : like an organic body or like an affective body. The ethics question of becoming active is about the affective body. This becoming active must be understood as increasing of the ability to affect, as well as to be affected. To be affected is different from to be passive. On the contrary, the more the body is able to be affected, the more he becomes active.
Le but de cet article est de saisir ce que signifie, pour le corps, être actif. À partir de la proposition 49 de la partie IV de l’Éthique, on propose de distinguer deux manières d’appréhender le corps – soit comme corps organique, soit comme corps affectif -, et l’on montre que la question éthique du devenir actif s’adresse à la dimension affective du corps. Il faut penser le devenir actif du corps affectif comme augmentation de son aptitude non seulement à affecter, mais aussi à être affecté. En effet, être affecté pour le corps n’est pas identique à pâtir : au contraire, plus est grande l’ouverture sensible d’un corps aux autres corps, plus est grande son activité éthique.

Domains

Philosophy

Dates and versions

hal-04047219 , version 1 (27-03-2023)

Identifiers

Cite

Pascal Sévérac. Le devenir actif du corps affectif. Astérion, 2005, 3, ⟨10.4000/asterion.158⟩. ⟨hal-04047219⟩

Collections

UPEC LIS_UPEC
23 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More