Truth at the limits of discourse: the political "performance" of the cynics - Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne Access content directly
Journal Articles Phantasia Year : 2019

Truth at the limits of discourse: the political "performance" of the cynics

La vérité aux limites du discours : la « performance » politique des cyniques

Abstract

This article aims at exploring a paradox emerging from the last Foucauldian analyses on parrhesia. This paradox deals directly with the questions of language and discourse: although Foucault remains explicitly, in his last lectures at the Collège de France, between the frame of an history of truth-discourse, the specific form of truth-telling he calls parrhesia assumes, in his analyses of ancient cynicism, the characters of a truth-doing, a body performance where the words may eventually become useless. The article will firstly describe this paradox through two main concepts of the cynic philosophy: body and nature. It will then try to open a dialogue between the Foucauldian philosophical practice and the question of performative speech acts and artistic performance. Could Foucault’s works be fruitfully read as aesthetical and political performances of truth?
Le présent article souhaite réfléchir à un paradoxe émergeant dans les dernières analyses foucaldiennes du dire-vrai et de la notion de parrêsia. Ce paradoxe touche directement la question du langage et notamment celle de la mise en discours du vrai : alors même que Foucault demeure explicitement, jusqu’à ses derniers cours au Collège de France, attaché au cadre d’une histoire du discours vrai, cette forme de parole de vérité prend de plus en plus, en particulier avec l’analyse de la parrêsia cynique, la forme d’un « faire-vrai », d’une performance des corps qui peut à la limite se passer du rapport au discours pour ne laisser parler que l’existence corporelle. Une première partie de l’article explore ce paradoxe à travers le rapport de la question de la vérité à deux concepts fondamentaux dans la pratique cynique : le corps et la nature. Une deuxième partie vise à ouvrir un rapprochement entre la pratique philosophique foucaldienne et la question du performatif et de la performance, en se demandant si les travaux foucaldiens sur la vérité ne gagneraient pas à être relus comme autant de performances esthétiques et politiques de la vérité.
Fichier principal
Vignette du fichier
pdf_5_arianna_sforzini.pdf (291.52 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Licence : CC BY NC - Attribution - NonCommercial

Dates and versions

hal-04267438 , version 1 (06-11-2023)

Identifiers

Cite

Arianna Sforzini. Truth at the limits of discourse: the political "performance" of the cynics. Phantasia, 2019, ⟨10.25518/0774-7136.983⟩. ⟨hal-04267438⟩

Collections

UPEC
1 View
1 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More