« L’œil de Gambetta, symbole de l’horizon d’attente républicain » - Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne Access content directly
Conference Papers Year : 2018

« L’œil de Gambetta, symbole de l’horizon d’attente républicain »

Abstract

Que ce soit pour les caricaturistes, les biographes, les amis de Léon Gambetta, son œil mort fascine les contemporains du tribun. Ayant perdu un œil dans un accident à l’âge de 13 ans, le jeune homme fougueux qui arrive du Lot à Paris dans les années 1860 dénote. La « bonne bourgeoisie républicaine » n’aura de cesse de lui faire soigner cet œil aveugle, sanguinolent. L’œil de verre n’en produira pas moins d’effet … « Dans la fougue de ses plus grands emportements, il est toujours maître de l’expression, et il la choisit sûre et précise. Il n’est pas jusqu’à son œil de verre qui n’ajoute un côté fascinateur à sa physionomie étrange. Lorsqu’une discussion s’anime, sa tête se penche en avant vers l’adversaire, tandis que son œil, le vrai, celui est demeuré intact, se ferme et s’éteint. Il ne reste à ce bizarre cyclope de la tribune que son œil de verre, brillant, mais immobile et sans regard. Cette fixité inéluctable, cette immobilité inflexible au milieu des orages de l’éloquence, produisent un effet saisissant, assez semblable au regard fascinateur du serpent » (Delaporte, Thiers-Gambetta, Paris, Les Editeurs, 1877, p. 18).Victor Hugo lui-même lui dédiera un poème : Coup d’œil sur un œil. Dans une démarche d’historienne en Analyse du discours (textuel et sémiotique), nous proposerons d’analyser ici cette charge symbolique de « l’œil » dans l’événement discursif qu’est l’avènement de la Troisième République. Il est intéressant de mettre en perspective ces représentations et l’analyse lexicale des discours de Gambetta. Développant la méthode « opportuniste » de gouvernement, le leader oppose constamment les « colères aveugles » des temps révolutionnaires à la lucidité, la clairvoyance de la raison républicaine. Héritiers de la grande Révolution, les républicains doivent sortir de leurs « aveuglements ». Tous initiés à la Franc-maçonnerie, ces républicains ont parfaitement consciences des enjeux symboliques forts de ces analogies. Si l’œil unique du cyclope évoque une sous-humanité, l’œil d’Horus représente la connaissance. Nous montrerons comment Léon Gambetta joue de son physique pour incarner cette dualité entre ombre et lumière, fruit de l’expérience républicaine. Le corpus de cette communication, non exhaustif et totalement hétérogène, sera constitué de caricatures picturales et textuelles, de correspondances privées, d’articles de presse et de discours tant parlementaires qu’extra-parlementaires du tribun.

Domains

History
No file

Dates and versions

hal-04294300 , version 1 (19-11-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04294300 , version 1

Cite

Aude Dontenwille-Gerbaud. « L’œil de Gambetta, symbole de l’horizon d’attente républicain ». VIIIe Congrès de la Société des études romantiques et dix-neuviémistes, Mar 2018, Paris, France. ⟨hal-04294300⟩

Collections

UPEC CEDITEC
12 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More