Couplage entre données objectives et points de vue du sujet : travail du négatif et intersubjectivité lors des appels d’urgence au SAMU centre 15 - Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne Access content directly
Journal Articles Nouvelle revue de psychosociologie Year : 2019

Couplage entre données objectives et points de vue du sujet : travail du négatif et intersubjectivité lors des appels d’urgence au SAMU centre 15

Abstract

Dans une recherche sur l’activité décisionnelle des médecins régulateurs des SAMU centre 15, l’intérêt de coupler données objectives et points de vue du sujet permet de faire émerger les non-dits sous-jacents à cette activité : par le recours à des entretiens d’explicitation, le médecin décrit son agir que le chercheur peut confronter au dire recueilli sur la bande audio lors de son échange avec l’appelant en situation d’urgence. Deux études de cas, paradigmatiques des rapports à la mort, mettent en évidence diverses catégories de non-dits : ce qui est tu, ce qui est occulté ou oublié, ce qui n’est pas perçu et reste subliminaire, ce qui n’est pas présent à la conscience mais agit inconsciemment dans cette situation intersubjective de l’appel d’urgence. La condition d’émergence à la conscience de ce travail du négatif réside dans la co-construction d’une intersubjectivité.
Fichier principal
Vignette du fichier
MONTANDONrelu .pdf (407.23 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04582290 , version 1 (21-05-2024)

Identifiers

Cite

Christiane Montandon. Couplage entre données objectives et points de vue du sujet : travail du négatif et intersubjectivité lors des appels d’urgence au SAMU centre 15. Nouvelle revue de psychosociologie, 2019, N° 27 (1), pp.157-166. ⟨10.3917/nrp.027.0157⟩. ⟨hal-04582290⟩

Collections

UPEC LIRTES
0 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More