La résistance armée contre le franquisme (1936-1952). Espaces, représentations, mémoires - Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne Access content directly
Theses Year : 2012

The armed resistance against Franco's regime (1936-1952). Places, representations, memory

La résistance armée contre le franquisme (1936-1952). Espaces, représentations, mémoires

Abstract

The armed resistance against Franco's regime, or « antifrancoist guerrilla », that occurred in a large part of Spain's territory between 1936 and 1952, is a little-known event of recent history ; its interpretations still divide and bring into conflict the Spanish society. By focusing on the idea of space, this thesis aims to define the place of the armed resistance and its memory, and to show that this event is constantly rewritten. First, the study of the social actors, of the spatial experience and representations of the antifrancoist resistance fighters, based on diverse sources (press, laws and government decrees, propaganda, testimonies…) brings to light the guerilla groups' heterogeneity and atomization, favoured by their local deep rootedness, their internal and international isolation, and above all by the violence of the repression concerned with eliminating the least sign of resistance. Subsequently, a diachronic approach of the way memory engraves itself in space, through the marking process and traces enhancement, allows us to highlight the evolution of the representations of the guerilla warfare and its memory, from family mourning to political tribute, commemoration and heritage process. Finally, the third part analyses, from the Bakhtinian notion of chronotope, the many literary and film representations of the armed resistance that, since 1937, have made the most of the dramatic potential of the event and are pregnant with ideological interpretations likely to interact with one another.
La résistance armée contre le régime franquiste ou « guérilla antifranquiste », qui s'est déroulée sur une grande partie du territoire espagnol de 1936 à 1952, est un événement méconnu de l'histoire récente, et dont les interprétations divisent et opposent encore la société espagnole. En plaçant la notion d'espace au cœur de la réflexion, cette thèse tente de définir la place accordée à la résistance armée et à sa mémoire, et de montrer comment cet événement est sans cesse réécrit. Dans un premier temps, l'étude des acteurs, des pratiques spatiales et des représentations des résistants antifranquistes et de leurs adversaires à partir de sources variées (presse, textes législatifs, écrits de propagande, témoignages…) fait ressortir le caractère hétérogène et fragmenté des guérillas, favorisé par leur fort ancrage territorial, leur isolement intérieur et international, et surtout par la violence de la répression soucieuse de détruire jusqu'à la moindre trace de résistance. Dans un deuxième temps, une approche diachronique de l'inscription de la mémoire dans l'espace, à travers les processus de marquage et de valorisation des traces, permet de mettre en lumière l'évolution des représentations de la guérilla et de sa mémoire, entre deuil familial, hommage politique, commémoration et patrimonialisation. Enfin, la troisième partie analyse, à partir de la notion bakhtinienne de chronotope, les nombreuses représentations littéraires et filmiques de la résistance armée qui, depuis 1937, exploitent le potentiel dramatique de l'événement et se chargent d'interprétations idéologiques susceptibles de dialoguer les unes avec les autres.
Fichier principal
Vignette du fichier
thèse finale corrigée.pdf (156.73 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-04161934 , version 1 (13-07-2023)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04161934 , version 1

Cite

Virginie Gautier N'Dah-Sekou. La résistance armée contre le franquisme (1936-1952). Espaces, représentations, mémoires. Sciences de l'Homme et Société. Université de Nantes, 2012. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-04161934⟩

Collections

IMAGER UPEC
16 View
1 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More