La maxime et le nouveau langage des Essais - Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne Access content directly
Journal Articles Nouveau Bulletin de la Société Internationale des amis de Montaigne Year : 2007

La maxime et le nouveau langage des Essais

Nicolas Le Cadet

Abstract

La forte présence des maximes dans les Essais, loin d’être le talon d’Achille d’un « nouveau langage » qui permettrait de « commencer à penser véritablement », sans tomber dans la triple illusion de la complétude, de la certitude et de l’éternité, pourrait bien être sa clef de voûte, le noyau central autour duquel s’élabore la zététique. Il faut savoir tout modérer, même la modération, nous enseigne le chapitre du même nom : il en est de même du doute et de l’incertitude, il faut savoir parfois les mettre entre parenthèse, l’espace d’un énoncé lapidaire qui servira ensuite de tremplin pour un nouvel exercice de la pensée critique.
No file

Dates and versions

hal-04049017 , version 1 (28-03-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04049017 , version 1

Cite

Nicolas Le Cadet. La maxime et le nouveau langage des Essais. Nouveau Bulletin de la Société Internationale des amis de Montaigne, 2007, n° 46, p. 85-109. ⟨hal-04049017⟩

Collections

UPEC LIS_UPEC
6 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More