« Les métamorphoses du quotidien dans la nouvelle contemporaine américaine » - Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne Access content directly
Book Sections Year : 2019

« Les métamorphoses du quotidien dans la nouvelle contemporaine américaine »

Abstract

Les récits brefs fleurissent plus que jamais sur la scène littéraire américaine, à tel point que l’on a pu parler ces dernières années d’une renaissance du genre de la nouvelle dans la période contemporaine. Les textes paraissent aussi bien dans des revues à large public comme The New Yorker et The Quarterly, que dans des revues à diffusion plus restreinte telles que Noon ou The Believer, pour n’en citer que quelquesunes. Nous présenterons ici un éventail de récits brefs, qui accordent tous une place importante au quotidien, bien qu’ils adoptent chacun des stratégies singulières en vue de sa représentation ou de sa défamiliarisation : «Real Estate» (1998) de Lorrie Moore, «We, Others» (2011) de Stephen Millhauser, «Under No Moon» (1990) de Amy Hempel, «Pulls » (2013) de Gary Lutz et «The Secret Life of Objects » (2012) de Dawn Raffel. Dans ces récits, nous verrons comment le quotidien, matériau privilégié de la fiction, se métamorphose jusqu’à expulser le sujet de son ancrage familier, que ce sujet soit personnage, narrateur ou lecteur.

Domains

Literature
No file

Dates and versions

hal-04376737 , version 1 (06-01-2024)

Licence

Copyright

Identifiers

  • HAL Id : hal-04376737 , version 1

Cite

Claire Fabre-Clark. « Les métamorphoses du quotidien dans la nouvelle contemporaine américaine ». Le Format court, Récits d’aujourd’hui. Colloques de Cerisy, Colloques de Cerisy (Littératures, 8), Classiques Garnier, pp.241-253, 2019. ⟨hal-04376737⟩

Collections

UPEC
4 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More