Ouverture de l’école et inégalités. Constats et perspectives - Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne Access content directly
Journal Articles Education et Sociétés : Revue internationale de sociologie de l'éducation Year : 2023

Opening up of schools and inequalities. Findings and perspectives

Ouverture de l’école et inégalités. Constats et perspectives

Abstract

In L’évolution pédagogique en France [Pedagogical Evolution in France], Durkheim estimates that the chronic instability experienced by secondary education at the beginning of the 20th century during several decades reflected the difficulty of finding the “necessary change of spirit and orientation”. A strikingly similar observation can be made regarding French elementary schools in the early 21st century, plagued by rapidly succeeding and somewhat contradictory reforms. In this context, the article examines the difficulty of schools in defining a collective horizon for tackling the persistent issue of educational inequality. The article begins by looking at the general trend towards a greater fragmentation in schools, linked to the accumulation of systems that allow for the juxtaposition of uncoordinated players and learning conceptions that are rarely discussed. It then goes on to show that the thinking of schools in terms of systems has led to the issue of pedagogical practices being neglected, particularly so in France.
Dans L’évolution pédagogique en France , Durkheim estime que l’instabilité chronique que l’enseignement secondaire connaît au début du XX e siècle depuis plusieurs décennies traduit la difficulté à trouver le “changement d’esprit et d’orientation qui se trouve nécessaire”. Un constat étonnamment similaire peut être dressé pour l’école primaire française du début du XXI e siècle, en proie à des réformes parfois contradictoires qui se succèdent rapidement. Cette réflexion interroge la difficulté de l’école, dans cette situation, à définir un horizon collectif permettant de se saisir de la question persistante des inégalités scolaires. L’article revient d’abord sur l’évolution générale de l’école vers une plus grande fragmentation, liée à l’accumulation de dispositifs permettant la juxtaposition d’acteurs non coordonnés et de conceptions de l’apprentissage peu discutées. Il cherche ensuite à montrer que le fait de penser l’école en termes de dispositifs amène à négliger la question des pratiques pédagogiques, particulièrement délaissées en France.
No file

Dates and versions

hal-04208962 , version 1 (15-09-2023)

Identifiers

Cite

Julien Netter. Ouverture de l’école et inégalités. Constats et perspectives. Education et Sociétés : Revue internationale de sociologie de l'éducation, 2023, 50, pp.17-31. ⟨10.3917/es.050.0017⟩. ⟨hal-04208962⟩
39 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More