L’action féministe et les institutrices : un « évènement de parole » au début des années 1910 - Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne Access content directly
Journal Articles La pensée d'ailleurs : revue de philosophie et d'histoire de l'éducation Year : 2019

L’action féministe et les institutrices : un « évènement de parole » au début des années 1910

Abstract

Ce texte revient sur les premiers numéros de la revue L'Action féministe et étudie la manière qu'ont choisie ces institutrices de faire corps politique et de dire "nous". Elles choisissent en effet de se constituer en corps politique restreint (institutrices et féministes) dans l'objectif de pouvoir parler à toutes les femmes et ainsi lutter pour le droit de toutes. Il s'agit ainsi d'une sororité professionnelle, articulée aux luttes syndicales, singulière, qui doit ouvrir à une lutte plus large visant à faire entendre les voix des femmes. Ces institutrices se pensent ainsi, au début du siècle, comme un fer de lance singulier, celle du "féminisme raisonnable et sérieux", comme l'écrit Madeleine Pelletier.
No file

Dates and versions

hal-04044746 , version 1 (24-03-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04044746 , version 1

Cite

Bérengère Kolly. L’action féministe et les institutrices : un « évènement de parole » au début des années 1910. La pensée d'ailleurs : revue de philosophie et d'histoire de l'éducation, 2019. ⟨hal-04044746⟩
8 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More